Un outil marketing puissant oublié par les juristes - Edilex

Saviez-vous que le mois dernier, 3600 personnes ont entré les mots « lawyer Canada » dans Google à partir des États-Unis et plus de 18 000 à travers la planète? Vous aimeriez apparaître dans les premier résultats chaque fois que ces mots-clés sont entrés dans l’engin de recherche? Et bien, il est possible de le faire dès aujourd’hui en utilisant Google AdWords.

Commençons par l’explication de base: AdWords est un outil permettant de miser sur des mots-clés qui vous permettront de positionner votre site tout en haut de la page de résultats pour une région géographique donnée.

En d’autres mots, vous payez pour qu’un lien vers votre site se retrouve au sommet des résultats lorsque les utilisateurs de l’engin effectue des recherches, ce qui devrait diriger pas mal plus de visiteurs vers votre site web. Vous ne payez cependant qu’à chaque clic sur votre annonce. Je vous invite à visionner un court vidéo explicatif préparé par les gens de chez Google. Vous pouvez le sauter si vous connaissez déjà l’outil.

Les gens chez Google font paraître le tout facile, mais quels sont les mots-clés que nous devons choisir? Notre premier réflexe est de penser que les mots recherchés plus fréquemment sont les meilleurs. Donc, on devrait miser sur «avocat», «avocate» et «avocats» tout simplement. Non!

En effet, bien que 110 000 personnes au Canada entrent le mot «avocat» dans l’engin de recherche chaque mois, ce mot-clé n’est pas très efficace puisqu’il est très général. Il laisse donc croire que l’utilisateur qui l’entre dans l’engin de recherche ne sait pas ce qu’il veut, ne connait pas grand chose sur les différents types de droit ou fait seulement une recherche rapide sans trop réfléchir pour voir ce qu’il peut trouver. Il s’avère donc peu probable que votre pratique soit exactement ce qu’il cherche et, étant donné que vous payez pour chaque clic sur votre annonce, ce n’est pas une bonne idée d’attirer sur votre site un visiteur qui a de très fortes chances de quitter immédiatement. Cependant, l’expression «avocat baux commerciaux», bien que seulement recherchée 22 fois au Canada le mois dernier, a de bien meilleures chances de résulter à un mandat.

Donc, plus les mots-clés choisis sont ciblés, mieux c’est. Jusqu’à quel point doivent-ils être ciblés? Il n’y a aucune limite. Sachez que chaque jour, 15% des recherches dans Google sont entièrement nouvelles et n’ont jamais été entrées dans l’engin de recherche, confirmant qu’il y a place pour beaucoup d’imagination dans le monde de la recherche payante et des mots-clés. Il faut se souvenir que, dans le pire des cas, personne ne clique sur votre annonce et ça ne vous coûte rien.

Les résultats de recherches payantes vont donc attirer des visiteurs de qualité vers le site de votre cabinet, mais que faire pour conserver les gens sur votre site et les accrocher une fois pour toutes? Ça fera l’objet de mon prochain billet.