Cette semaine, je partage avec vous un article dans lequel Larry Bodine, l’éditeur en chef du site lawyers.com, partage ses commentaires sur un rapport publié par des chercheurs des universités Carnegie Mellon, MIT et Georgia Tech sur ce que les utilisateurs de Twitter aiment lire sur la plateforme.

En gros, le rapport nous indique que maintenir une présence sur Twitter simplement pour y maintenir une présence ne sert pas beaucoup. Un «Bon matin!», même sincère, s’avère plutôt inutile. Ce qui fonctionne: poser des questions à celles et ceux qui nous suivent et partager de l’information intéressante (nouvelles ou contenu original commentant des nouvelles déjà parues).

Mais comment trouver des nouvelles à partager avant tout le monde? Bon, nous n’avons pas tous la «chance» d’être à Abbottabad le soir du raid contre Osama bin Laden pour pouvoir annoncer la nouvelle au monde entier, mais les intéressés peuvent tout de même faire leur place sur Twitter. Un exemple créatif me vient en tête: un avocat de Montréal (suivez-le @montreallawyer) qui tweete régulièrement l’information qu’il découvre à propos des délais pour obtenir des dates de procès aux différents palais de justice qu’il fréquente. Une belle valeur ajoutée pour celles et ceux que la chose intéresse. Et ses tweets servent l’intérêt de la justice en plus!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *